La couvée

Jackie Polzin
traduit par Violaine Huisman
Jackie Polzin, La couvée

Dans une petite ville tranquille du Minnesota s’est installé un couple en compagnie de Gloria, Gam Gam, Darkness et Miss Hennepin County. Dans leur vie, il y l’espoir qu’un enfant. viendra. Il y a un petit boulot aussi et un entretien d’embauche qui pourrait les conduire à déménager. Mais pour l’instant, leur avenir est un peu en suspend et pour elle, tout tourne autour de ces quatre poules qui se promènent dans le jardin. Car prendre soin d’un poulailler est bien plus délicat qu’elle ne l’imaginait. Entre les œufs et les graines, les prédateurs et le froid mordant de l’hiver quand ce n’est pas la canicule de l’été, elle s’est trouvé une mission : protéger ces petites bêtes surprenantes et si fragiles !

Dans ce premier roman à l’humour mordant, Jackie Polzin nous parle d’une année passée au milieu des plumes et des caquètements. Entre anecdotes et réflexions métaphysiques, elle nous initie délicieusement à une contemplation de cette nature qui s’invite dans nos quotidiens, nous racontant combien la vie est toujours un joyeux défi.

  • Jackie Polzin vit à Saint-Paul, dans le Minnesota avec son mari et son enfant. La Couvée est son premier roman.
  • Un premier roman porté par une écriture magnifique, plein de finesse, d’humour et d’étrangeté. C’est un plaisir de voir le monde avec les yeux de Jackie Polzin.
    Une méditation tranquille sur les petites choses qui remplissent nos vies. Polzin illumine le quotidien.