Guadalupe Nettel, L'Oiseau rare

Les deux amies s’étaient fait un serment : jamais elles ne se laisseraient aller à être mères. Impossible d’imaginer renoncer à leur liberté pour un enfant. Et pourtant, un jour, Alina décide de tomber enceinte. Laura vacille, accablée à l’idée de voir son amie renoncer à leurs idéaux. La réalité, elle, se chargera de les balayer tout à fait ; la venue de l’enfant d’Alina, la petite Inès, s’accompagne de terribles surprises. Tandis que la jeune femme découvre une maternité à laquelle elle n’était pas préparée, c’est avec l’un de ses petits voisins que Laura tisse des liens aussi étonnants que profonds. Et alors que la vie de ces deux amies se trouve bouleversée à tout jamais, de drôles d’oiseaux élisent domicile sur le balcon de Laura.

Au cœur de L’Oiseau rare, il y a le pouvoir saisissant des enfants : ceux que l’on choisit d’avoir ou ceux qui arrivent dans nos vies, ceux que l’on regarde grandir, ceux que l’on aime et ceux auxquels on renonce. Avec la singularité qu’on lui connaît, Guadalupe Nettel nous parle ainsi des mille façons d’être mère, de combats, de drames et de la manière dont nous apprenons à aimer.

  • Née au Mexique en 1973, Guadalupe Nettel a partagé sa vie entre Mexico, Barcelone et Paris. Elle est l’auteur de contes, recueils de nouvelles et de quatre romans. Elle est aujourd’hui considérée comme l’une des romancières les plus lumineuses de la littérature latino-américaine.
  • Guadalupe Nettel ouvre la maternité au monde, la libère de la pression sociale et raconte la solidarité des femmes : si l’une d’elle vacille, une autre prend la relève
    L’Oiseau rare est plus qu’un livre sur la maternité. C’est un roman sur les liens, les relations et toutes les manières de faire famille.